Norme ISO 16128 : comment reconnaît-elle un produit cosmétique naturel d’un bio ?

Partager : LinkedIn Par email

Quelle part de naturel dans un produit cosmétique naturel et un produit bio ? Comment la norme ISO 16128 a voulu encadrer le sujet ? ALPOL Cosmétique a investigué.

Produit cosmétique naturel ou bio, quelles différences ?

Un produit cosmétique naturel  peut être estampillé “naturel” s’il répond à un cahier des charges publié et/ou s’il est conforme aux règles en usage du pays ou des organismes de vérification et de contrôle (COSMOS NATURAL, COSMÉBIO, ECOCERT…).
Il reste possible de développer un produit naturel ou d’origine naturelle sans le faire certifier.

Un produit cosmétique biologique ou ‘bio’, dont l’origine est principalement naturelle, peut se revendiquer bio seulement s’il est strictement conforme à la législation en vigueur du pays et aux labels et organismes certificateurs reconnus (BDIH, COSMOS ORGANIC, NATRUE…).

Les règles sont généralement plus exigeantes pour un produit cosmétique bio. En plus de suivre celles d’un produit naturel, il lui est imposé de remplir les conditions certifiantes issues des référentiels cosmétiques bio. Cela inclut le suivi de critères stricts de composition et les règles d’étiquetage.

Résultat : Bien que les produits bio ont une obligation de certification pour être mis sur le marché, les produits naturels et/ou d’origine naturelle n’ont pas ce besoin. Cela laisse les marques cosmétiques libres et responsables de la proportion d’ingrédients naturels et/ou bio revendiquée sur leurs produits auprès des consommateurs.

Pour que les entreprises s’alignent sur leurs revendications en termes de part de naturel de leurs produits cosmétiques, la norme ISO 16128 a voulu encadrer cette notion. Que dit-elle exactement ?

Norme ISO 16128 : quelle naturalité pour les produits cosmétiques
“Norme ISO 16128 : que dit-elle ?”

LIRE AUSSI – Transparence : ingrédient clé de la clean beauty

La norme ISO 16128 en bref

La norme ISO 16128 est un texte visant à harmoniser et encadrer les pratiques des acteurs du marché cosmétique. Elle est un standard international servant de base commune, appliquée volontairement par les marques qui le souhaitent.

Cette norme permet aux entreprises de s’accorder sur la définition du ‘naturel’. Elle a défini des méthodes de calcul pour déterminer le pourcentage de naturalité de leurs ingrédients et produits cosmétiques naturels et/ou bio.

En la suivant, les marques peuvent désormais communiquer la mention “X% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle” ou “X% d’ingrédients biologiques ou d’origine biologique” sur l’emballage de leur produit fini.

Attention toutefois aux allégations marketing parfois trompeuses de cette mention ! La norme ISO 16128 “n’a pas pour objectif de se prononcer sur les revendications des produits” affirme la Fédération des Entreprises de la BEAuté (FEBEA).
Car la norme ISO n’est ni une loi, ni un label de certification, ni un cahier des charges auquel les marques doivent répondre.

Pour définir la part de naturel d’un produit ou d’un ingrédient, la norme ISO 16128 a établi une liste de quatre catégories d’ingrédients :

Les ingrédients naturels

proviennent, sans surprise, de la nature. Ils sont issus de différents milieux dont le végétal, minéral ou animal. En cosmétique, un ingrédient naturel est un ingrédient extrait par actions mécaniques traditionnelles, et non transformé chimiquement. Par exemple, les extraits de plantes comme l’aloe vera.

Les ingrédients d’origine naturelle

sont des ingrédients naturels, y compris ingrédients dérivés de matériaux naturels, modifiés chimiquement et/ou de manière biologique. Pour qu’un ingrédient soit designé “d’origine naturelle”, son taux de naturalité doit être strictement supérieur à 50%.
Exemple : le plus souvent la glycérine

Les ingrédients biologiques

sont des ingrédients naturels issus de méthodes d’agriculture biologique ou de récoltes sauvages, conformément à la législation nationale ou à des normes internationales.
Exemple : l’huile végétale

Les ingrédients d’origine biologique

sont des ingrédients naturels et/ou biologiques modifiés chimiquement et/ou de manière biologique (sans aucun fragment de molécule fossile).
Exemple : l’ester de jojoba bio qui est aussi un ingrédient 100% d’origine naturelle.

Norme ISO 16128 : quelle naturalité pour les produits cosmétiques
“Comment se calcule la part de naturel d’un produit cosmétique ?”

Comment se calcule la part de naturel d’un produit cosmétique ?

Pour calculer le pourcentage de naturalité d’un produit, nous multiplions le pourcentage de l’ingrédient utilisé dans la formule cosmétique par l’indice de naturalité, défini de 0 à 1.

Exemple avec un soin de la peau à l’aloe vera :

Nom de l'ingrédient% de l'ingrédientIndice de naturalité% de naturalité
Eau85185x1 = 85
Extraits de plante : Aloe vera0.,810,8
Conservateurs120,89,6
Huile végétale2,20,51,1

Total = 96,5%

Donc, notre produit peut revendiquer sur son packaging être un produit cosmétique naturel car son pourcentage total de naturalité est égal à 96,5%, et s’appuie sur :

  1. le calcul de référence selon de la norme ISO 16128
  2. son résultat obtenu supérieur à 95% d’ingrédients naturels ou de dérivés naturels, selon les recommandations de l’ARPP.

En France, les recommandations de l’ARPP – Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité – précisent : “un produit cosmétique ne peut être qualifié de ‘naturel’ que si le produit fini contient un minimum de 95% d’ingrédients définis comme ‘naturels’, au sens de la norme ISO 16128 ou de tout autre référentiel au moins aussi exigeant”.

Comme pour les produits cosmétiques naturels, ceux d’origine naturelle doivent être conformes à des règles précises et contenir un minimum de 95% d’ingrédients d’origine naturelle.

Pour établir le calcul de référence, il est essentiel de qualifier l’origine des matières premières auprès des fournisseurs. ALPOL Cosmétique recueille ces éléments pour définir le pourcentage de naturalité selon la norme ISO 16128. Ce qui lui permet d’accompagner ses clients, s’ils le souhaitent, dans la revendication d’un produit cosmétique naturel et/ou bio.

VIDÉO À DÉCOUVRIR – LA RÉGLEMENTATION CHEZ ALPOL COSMÉTIQUE

Vous avez un projet ? Vous cherchez à identifier le pourcentage de naturalité de vos ingrédients et produits cosmétiques naturels et/ou biologiques ?
Contacter ALPOL Cosmétique.